De Dunkerque au Stalag VI G

Raymond a été fait prisonnier lors de la célèbre bataille de Dunkerque le 4 juin 1940.
Il a raconté son épopée à son fils Hervé quand celui-ci était enfant.
Il lui a fait le récit de sa longue marche qui a duré un mois.

Lors de cette longue marche, des prisonniers tombaient d’épuisement.
Raymond sur son parcours a trouvé une cuve d’alcool qui lui a permis, ainsi que ses camarades, de tenir le coup.
Dans les documents découverts dans les papiers de famille, nous avons appris qu’il était arrivé au stalag VI C, le 3 juillet 1940.

Du stalag VI C , on sait qu’il a été déplacé au Stalag VI F le 5 mai 1941.
Le 10 décembre 1942, il est noté comme étant passé au VI J. Le 15 janvier 1943, on le retrouve dans le stalag VI F.

Ensuite, nous savons qu’il arrivera au Stalag VI G mais on ne sait pas déterminer à quelle date.

Dans les stalags, il avait très peu de nourriture. Il a énormément maigri. Il travaillait beaucoup, notamment à la construction du stalag en lui-même.
Dans les photos que nous avons partagées, on peut voir qu’il faisait, probablement, parti d’une troupe de théâtre et de musiciens. Il jouait du banjo.

On sait aussi qu’il a travaillé dans une ferme. C’est d’ailleurs notre recherche principale.
A priori, à cette période , il faisait partie du Stalag VI G.
Le fermier était incorporé à l’armée allemande et la fermière est restée seule à gérer sa ferme. Raymond a été placé dans cette ferme pour effectuer les travaux agricoles. Il l’appelait sa « patronne ».
Souvent, il racontait à Hervé que lorsqu’il travaillait au champ, il surplombait un rampe de lancement de V 1 (bombe volante).
Durant cette période, il a repris du poil de la bête! il a repris du poids et mangeait convenablement.
Il était heureux auprès de la jument de la ferme dont il prenait soin.

Durant sa captivité, il a fait deux tentatives d’évasion qui ont échoué. La troisième a été la bonne. Il a retrouvé les américains le 28 mars 1945.
Il est passé par le centre de rapatriement de Jeumont le 7 avril 1945 et est arrivé le gare de l’est le 9 avril 1945.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s